L'échelle des temps géologiques

Echelle des temps géologiques - Invertébrés - Vertébrés - Tribolites - Ammonites - Autres fossiles

la chronostratigraphie cherche à établir une échelle des temps géologiques aussi précise et fiable que possible en organisant les données élémentaires que constituent les « unités chronostratigraphiques »

Ere
Période
Durée en millions d'années
Âge en millions d'années
Cénozoïque
(quaternaire et tertiaire)

Néogène

Paléogène

65
65
Mésozoïque
(secondaire)

Crétacé

Jurassique

Trias

160
225
Paléozoïque
(primaire)

Permien

Carbonifère

Dévonien

Silurien

Ordovicien

Cambrien

345
540
Protérozoïque  
1.460
2500
Archéen  
2.260
3.800
Hadéen  
800
4.600

 

Le Précambrien désigne de façon informelle une période géologique regroupant l'Hadéen, l'Archéen et le Protérozoïque, dans l'ordre chronologique. C'est-à-dire la très longue période de la formation de la Terre, il y a plus de 4,5 milliards d'années, jusqu'à 540 millions d'années (début de l'ancienne ère primaire qui débute avec la période dite du Cambrien).

L'Hadéen commence avec la formation de la Terre, vers 4 600 millions d'années, et se termine au moment de l'apparition de la vie, vers 3 800 millions d'années. Ensuite, on parle d'Archéen. Durant l'Hadéen on observe la formation des océans par condensation de l'eau de l'atmosphère composée aussi d'azote, de gaz carbonique et de méthane. la solidification de la croûte terrestre et le refroidissement de la Terre se produisent à ce moment.

L'Archéen suit l'Hadéen et précède le Protérozoïque, tous trois étant regroupés sous le vocable de Précambrien. Son origine est placée à 3 800 millions d'années.
L'atmosphère de l'archéen ne contient pas d'oxygène libre. La température de l'atmosphère est comparable à celle d'aujourd'hui, bien que le soleil soit un tiers moins lumineux, la différence étant compensée par la présence de gaz à effet de serre.
la vie est présente pendant cette période, mais elle était réduite à des formes simples unicellulaires et sans noyau, les Archéobactéries. La fossilisation d'organismes microscopiques pendant cette période est à l'origine des premières roches sédimentaires, appelées stromatolites.

Le Protérozoïque précède l'apparition de formes de vie complexe sur Terre. Il couvre à lui seul plus de la moitié du temps d'existence de la planète.Il finit au début du Cambrien, à partir du moment où les premiers fossiles d'animaux connus sous le noms de trilobites apparaissent.
Les principaux événements du Protérozoïque sont une transition vers une atmosphère oxygénée, plusieurs glaciations et une accélération de l'évolution d'organismes à corps mou.

Retour haut de page


Le Paléozoïque est une ère géologique qui s'étend de 540 à 250 millions d'années et se subdivise en six périodes. Cette ère est parfois appelé ère primaire. Son début correspond à l'apparition de nombreux fossiles à coquilles dures. Cette ère s'achève par une extinction massive.


Cambrien

Première des six périodes du Paléozoïque. Il s'étend de 542 à 488 millions d'années. Il est suivi par l'Ordovicien.

Dans les roches du Cambrien, on peut observer que de nombreux ancêtres d’animaux vivant aujourd’hui venaient tout juste d’apparaître. C’étaient les mollusques à coquille et à tentacules qui ont évolué jusqu’à nos palourdes et nos bigorneaux, et les Arthropodes aux pattes articulées qui sont devenus les crabes et les homards. Les étoiles de mer, les oursins, les coraux, les éponges, sont également apparus à cette époque.

Ordovicien

Seconde période du Paléozoïque. Il s'étend de 488 à 435 millions d'années. Il est suivi par le Silurien et précédé par le Cambrien.
l'Orvodicien est une époque de mer continentale peu profonde riche en vie. En particulier les trilobites et les brachiopodes sont variés et nombreux.

Silurien

Troisième période du Paléozoïque qui s'étend de 444 à 416 millions d'années. Il est suivi par le Dévonien et est précédé par l'Ordovicien.
Le début du Silurien est marqué par une extinction massive où près de 60 % des espèces marines ont disparu. Des formes primitives de plantes multi-cellulaires envahissent les terres. Quelques rares Arthropodes ont migré vers la terre. Les poissons se sont diversifiés et ont développé des écailles mobiles.

Dévonien

Quatrième période du paléozoïque. Dure de 408 à 355 millions d'années. Le Dévonien est connu sous le nom d'âge à effet de serre ou encore d'âge des fougères. L'étendue des récifs indique que le climat était clément et chaud. Les premiers requins apparaissent au début du dévonien.

Carbonifère

Cinquième période du paléozoïque s’étendant de 355 à 295 millions d'années. Il est nommé ainsi d’après les vastes couches de charbon, datant de cet âge. Le Carbonifère suit le Dévonien et précède le Permien.

Durant cette période la vie marine était riche en crinoïdes et autres espèces d’échinodermes. Les brachiopodes sont abondants. Les trilobites se sont raréfiés. Sur les terres, une population variée de plantes existe. Les vertébrés terrestres incluent de grands amphibiens.

Permien

Sixième période du paléozoïque qui s'étend de 299 à 251 millions d'années. Le Permien est précédé par le Carbonifère et suivi par le Trias.

Toutes les masses de terre, à l'exception d'une portion de l'Asie du Sud-Est se sont agglomérées en seul supercontinent appelé Pangée.

Le Permien se termine par la plus massive des extinctions d'espèces : 90 à 95% de la vie marine s'est éteinte ainsi que près de 70% des espèces terrestres. Les causes de cette extinction les plus souvent citées sont une asphyxie des océans, un volcanisme majeur en Sibérie, une baisse importante du niveau de la mer ou une combinaison de plusieurs causes.

Les formes de vie dominantes sont représentées par de grands amphibiens et de grands reptiles incluant les ancêtres des dinosaures. La vie marine est riche en mollusques, échinodermes et brachiopodes. Les derniers trilobites ont disparu. Les premiers arbres modernes (conifères) sont apparus durant le Permien.

Retour haut de page


Le Mésozoïque est une ère géologique qui s'étend de 251 à 65 millions d'années et se subdivise en trois périodes. Cette ère est parfois appelé ère secondaire.

Au début du Mésozoïque, la totalité des terres émergées était rassemblée dans un supercontinent, la Pangée.

L'atmosphère est chargée de gaz carbonique ce qui influence beaucoup l'environnement. La végétation devient moins luxuriante, ce qui ne l'empêche pas de présenter des formes beaucoup plus nombreuses et supérieures à celles de l'époque primaire. Les conifères envahissent des terrains désormais plus secs.

Le Mésozoïque est connu sous le nom plus familier d'âge des dinosaures. Il est aussi marqué par l'apparition des oiseaux, des mammifères et des plantes angiospermes. Il est caractérisé par une famille nouvelle de céphalopodes, celle des ammonites, qui apparaît au début et s'éteint à la fin de cet âge.


Trias

Première période du Mésozoïque qui s'étant de 251 à 200 millions d'années. Le Trias est précédé par le Permien et suivi par le Jurassique.

Le Trias débute par définition après la plus grande extinction d'espèces vivantes dans l'histoire de l'évolution de la vie sur terre. Le début Trias est marqué par une lente et difficile rediversification des espèces après la catastrophe.

L'environnement marin est marqué par l'établissement des types modernes de coraux. Les ammonites vont se rediversifier et redevenir abondantes. Les reptiles marins vont se développer, devenir commun et atteindre des tailles énormes.

Sur terre les plantes à graines vont dominer la flore et dans l'hémisphère nord les conifères vont se multiplier.

Jurassique

Deuxième période du Mésozoïque qui s'étend de 200 à 145 millions d'années. Le Jurassique est précédé par le Trias et suivi par le Crétacé.

Au début du Jurassique, le supercontinent Pangée a commencé à se scinder. Le climat était chaud.

Les formes de vie les plus évoluées dans les mers sont les poissons et des reptiles. Sur terre, les reptiles restent dominants.

Crétacé

Troisième période du Mésozoïque qui s'étend de 145 à 65,5 millions d'années. Elle précède le Paléogène et vient après le Jurassique. Elle se termine avec la disparition des dinosaures et d'un grand nombre d'autres formes de vie.

Durant le Crétacé le supercontinent Pangée finit de se scinder pour former nos continents actuels bien que leur position soit substantiellement différente de celle de nos jours.

Sur terre, les plantes se modernisent. Les plantes à fleurs sont bien établies. Les conifères évoluent en des formes modernes. Les premiers représentant d'arbres modernes apparaissent tels les figuiers, sycomores et magnolias.
Les mammifères sont petits. La faune est dominée par les reptiles, essentiellement par les dinosaures.

Dans les mers, les raies, les requins modernes et les poissons deviennent communs. Les reptiles marins s'étendent.

À la fin du Crétacé, une part significative de la vie marine disparaît, incluant la plupart des céphalopodes (toutes les ammonites et la plupart des nautiles). Des mollusques disparaissent ainsi que tous les reptiles marins à l'exception des tortues et des crocodiles. La plus fameuse des disparitions reste celle des dinosaures. La plupart des oiseaux disparaissent durant cette extinction.

Retour haut de page


Le Cénozoïque est une ère géologique qui débute il y a 65,5 millions d'années, soit juste après la disparition des dinosaures à la fin du Crétacé. Il est précédé du Mésozoïque et se poursuit de nos jours.
Le Cénozoïque se divise en deux systèmes : le Paléogène (comprenant les 3 époques du Paléocène, de l'Éocène et de l'Oligocène) et le Néogène (comprenant les 4 époques du Miocène, du Pliocène, du Pléistocène et de l'Holocène).
L'ancienne subdivision en ères Tertiaire et Quaternaire a été abandonnée.

Les continents ont continué à dériver jusqu'à occuper leurs emplacements actuels.

Le Cénozoïque est l'ère des Mammifères qui, à partir de quelques formes simples, ont divergé durant cette ère en divers embranchements d'animaux terrestres, marins et aériens.


Paléogène

C' est la première période du Cénozoïque, suivant le Crétacé et précédant le Néogène ; il regroupe les époques de l'Oligocène, de l'Éocène et du Paléocène depuis 65,5 jusqu'à 23,03 millions d'années.

La dérive des continents s'est poursuivie sans changements notables par rapport a la période précédente.

La limite avec le Crétacé correspond aux extinctions du Crétacé. Les mammifères ont évolué depuis des formes simples en des espèces plus complexes. Certains d'entre eux se sont spécialisés dans des formes géantes qui ont conquis la terre et les océans. Les oiseaux ont eux aussi évolué considérablement durant cette période. La plupart des autres branches du vivant sont restées relativement inchangées.

Néogène

C' est le dernier système de l'ère Cénozoïque ; il suit le Paléogène, et se subdivise en Miocène, Pliocène, Pléistocène et Holocène.

Les continents avaient déjà approximativement leurs emplacements actuels, le changement le plus notable étant la jonction de l'Amérique du Nord et de l'Amérique du Sud.

Le climat s'est sensiblement refroidi durant cette période ; cette tendance culmine pendant les glaciations du Pléistocène.

Pendant ces 23 millions d'années les mammifères et les oiseaux ont évolué considérablement. La plupart des autres formes de vies sont restées relativement stables.

Pléistocène et de l'Holocène correspondent au développement de l'homme.

Retour haut de page


Rodinia est le nom d'un supercontinent qui a fini de se former puis s'est fragmenté durant le protérozoïque.
Ce supercontinent, qui contient la plupart ou toutes les masses continentales de cette époque, s'est formé il y a environ 1100 millions d'années. Les mouvements continentaux avant sa formation sont mal connus. Il y a 750 millions d'années il se scinde en huit continents dont la dérive formera le super-continent Pangée.

Pangée: supercontinent, rassemblant la quasi-totalité des terres émergées, qui a existé de la fin du carbonifère au début du jurassique. On nomme le vaste océan entourant Pangée Panthalassa (ancêtre de l'océan Pacifique) et le vaste océan situé à l'Est, dans le creux du croissant formé par la Pangée, océan Téthys.

La Laurasia est un supercontinent qui se sépara de la Pangée durant le mésozoïque. La Laurasia se divise à son tour en Eurasie et Amérique du Nord il y a environ 65 millions d'années, avec l'ouverture de l'Atlantique nord.

Le Gondwana est un supercontinent qui se sépara de la Pangée durant le mésozoïque, et qui a commencé a se fracturer au Jurassique (— 160 millions d'années).

La Pangée
La Pangée
Laurasia et Gondwana

Echelle des temps géologiques - Invertébrés - Vertébrés - Tribolites - Ammonites - Autres fossiles

Si vous êtes arrivé sur cette page par hasard ou par un moteur de recherche, cliquez ici.
www.cristauxetpierresdumonde.com